EN GUERRE

Coup de coeur
Non
Réalisateur
Stéphane Brizé
avec Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie, David Rey, Olivier Lemaire, Isabelle Rufin, ...

SÉLECTION OFFICIELLE, EN COMPÉTITION • FESTIVAL DE CANNES 2018

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de l'entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. Accord bafoué, promesses non respectées, les 1100 salariés, emmenés par leur porte-parole Laurent Amédéo, refusent cette décision brutale et vont tout tenter pour sauver leur emploi.

Une fois n'est pas coutume mais Festival de Cannes oblige, nous n'avons pas pu voir En guerre avant de le programmer. La chose est d'autant plus exceptionnelle que nous décidons tout de même de vous l'annoncer en première page de ce Fanzine, réservée à nos coups de cœur. Mais comme nous n'avons aucun doute que le film sera l'événement de ce mois de mai, avoir la chance de vous le proposer simultanément à sa projection cannoise valait bien cette entorse au règlement. De plus, il y a derrière En guerre un réalisateur que nous aimons particulièrement et suivons depuis ses débuts : Stéphane Brizé. Après avoir été charmés par Le bleu des villes et Je ne suis pas là pour être aimé, nous étions sortis bouleversés de Mademoiselle Chambon et Quelques heures de printemps avant la consécration avec La loi du marché qui avait vu Vincent Lindon repartir du Festival de Cannes (déjà) avec un Prix d'Interprétation amplement mérité. En guerre prolonge à la fois la fructueuse collaboration entre le réalisateur et le comédien et la réflexion sur le monde du travail entamée par La loi du marché.

Nos collègues d'Utopia Saint Ouen qui ont eu la chance de voir le film à Paris l'ont trouvé « remarquable, d'une authenticité totale, d'une rigueur et d'une tension exemplaires : un des plus grands films politiques du cinéma français à l'égal de ceux que réalise Ken Loach outre Manche ». Les premières images nous font d'ores et déjà frissonner d'émotion et d'impatience, nous attendons donc dès à présent l'annonce du palmarès du Festival de Cannes, dans lequel une belle place pourrait bien lui être réservée...

Tarifs :
Normal : 7€
Carnets des 10 entrées, non-nominatifs, valables éternellement, au Cosmograph et dans tous les Utopia : 50€ (soit 5€ la place)
Tarif réduit : 4,50€ pour tous le mercredi et les premières séances de la journée, et pour les moins de 14 ans.
 
Nous ne diffusons pas de publicité, l'heure indiquée est celle du début de film • Soyez à l'heure : une fois le film commencé, nous ne vous laissons plus entrer en salle.
 
Vente des billets sur place uniquement, ouverture de la caisse 2h avant chaque film • Paiement par chèque ou espèces, pas de carte bleue.
 
Programme :
Disponible sur le site internet : www.american-cosmograph.fr
Le fanzine est disponible dans de nombreux points de dépôt en centre ville et aux alentours.
 
Nous contacter :
Adresse : 24 rue Montardy – 31000 Toulouse
Nous contacter par téléphone : 05 61 21 22 11
Par mail :