MERCREDI 13 FÉVRIER à 13H30

Dans le cadre de La Quinzaine en Actions, proposée par La Quinzaine des Réalisateurs, projection unique suivie d'un échange avec la co-scénariste Yasmina Nini-Faucon.

(Achetez vos places dès le 02/02)

AMIN

Soirée débat Séance Unique Evénement
Non
Réalisateur
Philippe Faucon
avec Moustapha Mbengue, Emmanuelle Devos, Marème N'Diaye, Nourredine Benallouche, ...

QUINZAINE DES RÉALISATEURS • FESTIVAL DE CANNES 2018

« Je vis dans une société et une époque données et je ne conçois pas de m’intéresser à une expression comme le cinéma tout en me désintéressant du monde et de l’époque dans laquelle je vis. » Philippe Faucon

Amin, ouvrier journalier sur les chantiers de construction, vit en France, à Saint-Denis, dans un foyer de travailleurs immigrés. Il vient du Sénégal où il a laissé sa femme Aïcha et ses trois enfants. Ceux-ci souffrent de son absence mais sont forcés d'accepter cette situation car plusieurs personnes vivent de l'argent envoyé par Amin chaque mois. De retour à Paris après un bref voyage au pays, il est employé pour des travaux d’aménagement dans la maison d’une infirmière divorcée, Gabrielle. Ces deux solitudes vont peu à peu se rapprocher...

Philippe Faucon est un cinéaste modeste et subtil. Il construit avec un grand sens de l'épure des portraits singuliers et gorgés d'humanité et témoigne d'un attachement particulier à celles et ceux que l'on peut considérer comme les « invisibles » de la société française. Par petites touches précises, il parvient à retranscrire la complexité de ses personnages, des situations qu'ils traversent et du contexte de leurs vies. Après le succès de Fatima, Amin s'articule autour de la question de la séparation : le déracinement et l'exil d'un côté ou l'individualisme et l'isolement de nos sociétés modernes de l'autre. À partir de ses deux magnifiques personnages principaux, Philippe Faucon ouvre également son regard – dénué de tout jugement – à l'enchevêtrement des relations et des situations qui composent leurs existences. Montrer avec tant de délicatesse et de sensualité les aspects intimes et sociaux du quotidien d'un travailleur immigré vaut plus que tous les discours : Philippe Faucon prouve avec Amin qu'il est un cinéaste aussi discret qu'essentiel.

Tarifs :
Normal : 7€
Carnets des 10 entrées, non-nominatifs, valables éternellement, au Cosmograph et dans tous les Utopia : 50€ (soit 5€ la place)
Tarif réduit : 4,50€ pour tous le mercredi et les premières séances de la journée, et pour les moins de 14 ans.
 
Nous ne diffusons pas de publicité, l'heure indiquée est celle du début de film • Soyez à l'heure : une fois le film commencé, nous ne vous laissons plus entrer en salle.
 
Vente des billets sur place uniquement, ouverture de la caisse 2h avant chaque film • Paiement par chèque ou espèces, pas de carte bleue.
 
Programme :
Disponible sur le site internet : www.american-cosmograph.fr
Le fanzine est disponible dans de nombreux points de dépôt en centre ville et aux alentours.
 
Nous contacter :
Adresse : 24 rue Montardy – 31000 Toulouse
Nous contacter par téléphone : 05 61 21 22 11
Par mail :